Search
lundi 8 mars 2021
  • :
  • :

Report du 27e FESPACO

La place des cinéastes à Ouagadougou

Alors qu’il devait se tenir du 27 février au 6 mars, le 27e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a été reporté, dans un contexte de rebond de l’épidémie de Covid-19 en Afrique de l’Ouest. L’annonce a été officialisée ce vendredi 29 janvier. Le Conseil des ministres a « adopté la décision de reporter la tenue du FESPACO à une date ultérieure », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, lors d’un point de presse.

Depuis sa fondation en 1969, le FESPACO s’est imposé à la fois comme la principale manifestation internationale pour les professionnels du 7e art africain et de sa diaspora. Chaque édition voit des films de tous formats entrer en compétition pour briguer la récompense suprême, l’Étalon d’or.

Le Burkina Faso, où 10.423 cas de Covid-19 ont été confirmés depuis le début de la pandémie pour 120 décès, connaît, comme le reste de l’Afrique de l’Ouest, une deuxième vague plus importante que la première. « Au regard de la situation sanitaire, sur le plan tant national qu’international liée à la pandémie du coronavirus, il sera difficile de tenir le FESPACO à bonne date », a ajouté Ousseni Tamboura. « Il ne sera pas facile pour nous de décider d’une (prochaine date) parce que cela est lié à l’évolution de la situation sanitaire », a souligné le porte-parole du gouvernement, également ministre de la Communication.

La 26e édition tenue en 2019 a été remportée par Joël Karekezi avec le film rwandais The Mercy of the Jungle (La Miséricorde de la jungle). Le FESPACO est la seule manifestation de rayonnement mondial du Burkina Faso. L’annulation de l’édition 2021 est un manque à gagner pour le pays.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish