Search
samedi 20 avril 2024
  • :
  • :

Plus de 1.000 participants au congrès régional d’Eckankar, à Abidjan

Béné Boevi Lawson, conférencier principal du congrès régional ECK à Abidjan

9 pays représentés dont la France, le Canada, les États-Unis, le Nigéria, la Grande-Bretagne, Togo. Le congrès régional d’Eckankar Côte d’Ivoire, qui s’est déroulé les 15 ; 16 et 17 mars 2024, a réuni 1.020 participants à Abidjan. Ce rendez-vous de l’ « aventure de l’Âme » a été pour eux une occasion de partager leur compréhension de Dieu et d’approfondir leurs connaissances des principes spirituels ECK.

Par le biais d’ateliers, conférences, panels, de l’office de la Lumière et du Son (le culte d’Eckankar) et du programme particulier réservé aux enfants, le thème du congrès qui est « des clés spirituelles pour une vie plus heureuse » a été exploré de fond en comble. Comment vivre heureux ? Et quelles en sont les clés ? En se référant aux enseignements du Mahanta et en s’adonnant au chant régulier du Hu, selon Béné Boèvi Lawson. Ce conférencier principal s’est également prononcé sur le pouvoir des valeurs morales telles que la gratitude, le service, le discernement, la non-ingérence et le détachement.

Pour lever l’équivoque et que les choses soient plus claires dans l’esprit des 237 visiteurs au congrès, Boevi Lawson a présenté Eckankar en tant que religion. Elle a son siège de pouvoir : le temple ECK qui se trouve aux États-Unis. Ses écritures sacrées : le Shariyat-Ki-Sugmad (Voie de l’Éternel). Ses prières. Son chef spirituel est Sri Harold Klemp (le Mahanta). Les fidèles d’Eckankar ou « étudiants ECK » croient en un seul Dieu. Le karma et la réincarnation sont des croyances fondamentales dans cette religion.

Eckankar est présente en Côte d’Ivoire depuis 1977. Il a fallu attendre 2 années après pour que cette religion soit reconnue par les autorités gouvernementales. À ce jour, elle compte 21 centres et représentations dans le pays. La Côte d’Ivoire accueillera d’ailleurs le congrès ECK africain en août prochain.   

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *