Search
mercredi 22 septembre 2021
  • :
  • :

L’ex-président Abdel Ould Aziz en résidence surveillée

Mohamed Ould Abdel Aziz est assigné à résidence. Ainsi a décidé, mardi 11 mai, la justice de son pays. L’ancien chef de l’État mauritanien est inculpé pour corruption. Il a été entendu par le juge d’instruction pour la deuxième fois depuis son inculpation en mars pour corruption, blanchiment d’argent ou encore enrichissement illicite.

L’ex-président, qui dénonce sa mise en cause comme une manœuvre pour l’écarter de la politique, avait alors été placé sous contrôle judiciaire, avec obligation de se présenter à la police 3 fois par semaine et de demander l’autorisation du juge pour quitter la capitale Nouakchott. Il sera en résidence surveillée pour une période de 2 mois, renouvelable 4 fois.

Ses avocats ont condamné son assignation. « Ces brimades visent tout simplement à empêcher l’ex-président de jouir de ses droits politiques garantis par la Constitution », dénoncent-ils. Son nouveau parti, le Ribat national, s’est lui aussi élevé contre ce placement en résidence surveillée.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish