Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

Le directeur du Conseil du coton et de l’anacarde désigné « Patron d’Or » par les femmes secrétaires

Adama Coulibaly tenant son trophée de « Patron d’Or » au milieu de ses collaboratrices

Samedi 1er mai, le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA), l’organe étatique qui encadre ces 2 importants secteurs de l’agriculture, a été honoré par les femmes. Adama Coulibaly s’est vu décerner le prix spécial LIS « Patron d’Or » de Côte d’Ivoire par la Ligue ivoirienne des secrétaires (LIS) lors d’un dîner de gala pour doublement marquer la Journée internationale des secrétaires (célébrée le 14 avril) et le 1er mai (fête du Travail).

Pour ces femmes secrétaires, le patron des filières coton et anacarde est « une source d’inspiration » pour les membres de leur corporation. Au sens où il est « un modèle de travailleur acharné, d’humilité, de discrétion et de courage ». Adama Coulibaly a en effet fait de la parité un des principes de sa gouvernance, depuis qu’il a été nommé à la tête du CCA en 2016. Il gère un personnel d’environ 250 personnes de presque autant d’hommes que de femmes. Parmi ces dernières, beaucoup occupent des postes de direction. Une réalité peu commune dans de nombreux services en Côte d’Ivoire. Au Conseil du coton et de l’anacarde, la place de choix accordée aux femmes, insufflée par son directeur général, fait exception aux yeux des membres de la Ligue ivoirienne des secrétaires.        

OSSÈNE OUATTARA     




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish