Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

Les salariés du régulateur des filières coton & anacarde se regroupent en mutuelle

Fofana Lassane, délégué général du personnel des filières coton et cajou de Côte d’Ivoire

Le personnel du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA), régulateur des 2 produits de rente phares du Nord de la Côte d’Ivoire, a décidé de se constituer en mutuelle. Sauf changement de date, tous les salariés se réuniront en Assemblée générale à Yamoussoukro (la capitale politique), samedi 5 juin, pour donner naissance à la MUTACCA [Mutuelle des agents du conseil du coton et de l’anacarde].

Dans une note, les délégués du personnel expliquent la naissance de cette faîtière par la nécessité de « promouvoir la solidarité, l’entraide, le soutien, l’esprit d’équipe et la fraternité entre les agents ». Le document précise que c’est « en accord avec la direction générale » de l’organe de régulation que la MUTACCA sera portée sur les fonts baptismaux. Comme tout groupement socioprofessionnel, cette mutuelle aura pour principale mission la défense des intérêts de ses membres. Notamment, ceux d’ordre financier et moral.

Dirigé depuis 2016 par le médecin vétérinaire Adama Coulibaly, le Conseil du coton et de l’anacarde compte 249 employés. Leur travail d’encadrement des producteurs a permis à la Côte d’Ivoire d’occuper le premier rang mondial au niveau de la production des noix brutes de cajou, et la troisième place en Afrique pour le coton.

OSSÈNE OUATTARA     




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish