Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

Une attaque djihadiste contre un convoi militaire fait une trentaine de morts

Dimanche, au moins 31 soldats nigérians ont été tués sur une route du Nord-Est du pays, dans la localité de Mainok, située dans la périphérie de Maiduguri, la capitale de l’État du Borno. Selon l’armée, les militaires sont tombés dans une embuscade tendue par des djihadistes de l’État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP).

L’attaque s’est déroulée au moment où le convoi des soldats acheminait des armes vers Maiduguri. Les djihadistes ont fait « pleuvoir » des roquettes sur le convoi et ont submergé les soldats, entraînant des « pertes colossales dans nos rangs. Nous avons perdu beaucoup d’hommes de manière horrible », a affirmé un officier.

Les insurgés ont saisi des armes et 2 blindés lors de l’attaque avant d’envahir une base militaire située à l’extérieur de Mainok. Ils l’ont partiellement brûlée ainsi que plusieurs véhicules militaires.

Mainok a été plusieurs fois prise pour cible par les djihadistes, qui avaient notamment déjà envahi sa base militaire. Tout près de là, dans l’État de Yobe, environ 2.000 personnes ont fui Geidam. Cette ville a été attaquée vendredi soir par d’autres combattants islamistes. Dans les combats qui les ont opposés à l’armée, au moins 11 civils ont été tués.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish