Search
mercredi 21 avril 2021
  • :
  • :

Premier pays en Afrique de l’Ouest à tester un vaccin russe contre le Covid-19

Le ministre guinéen de la Défense, Mohamed Diané, s’est fait administrer le Spoutnik V, vaccin russe contre le Covid-19

Ce mercredi 30 décembre, la Guinée a entamé une vaccination expérimentale contre le Covid-19 avec le Spoutnik V, un vaccin russe. Le ministre de la Défense, Mohamed Diané, a été le premier à recevoir la dose mise fabriquée par le Centre national russe d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleya, a indiqué l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Dans un premier temps, la Guinée va vacciner un petit nombre de volontaires âgés, a expliqué le chargé de communication de l’ANSS, Sory Kéira. Le pays a obtenu 60 doses du vaccin Spoutnik V, a-t-il précisé. Après cette phase pilote, les autorités décideront d’étendre ou non la vaccination. Le ministre de la Défense, Mohamed Diané, s’est fait vacciner. Donnant ainsi « l’exemple par le haut », comme il l’a écrit sur sa page Facebook. Généticien de formation, le ministre a dit faire « entièrement confiance au progrès de la recherche et de la science. Nous vaincrons la pandémie, tous ensemble ! ».

Le 5 décembre, la Russie a commencé à injecter le Spoutnik V à des travailleurs à risques. Les autorités tablent sur ce vaccin pour enrayer la progression de la pandémie qui a fait de la Russie l’un des pays les plus touchés au monde. Avant la Guinée, le Bélarus et l’Argentine ont annoncé utiliser le vaccin.

La Guinée a déclaré plus de 13.000 cas de contamination et 80 décès liés au Covid-19. Le pays avait été sévèrement éprouvé par Ébola. Cette fièvre avait tué 2.500 personnes entre fin 2013 et 2016.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish