Search
vendredi 14 juin 2024
  • :
  • :

Des jeunes femmes de 18 pays d’Afrique reçoivent 60 bourses de formation de AllAfrica Women’s Agenda et PhilJohn Academy

AllAfrica Women’s Agenda et PhilJohn Academy offrent des bourses à 60 jeunes filles provenant de 18 pays africains. Elles vont bénéficier de formation en leadership féminin, en entrepreneuriat et en technologie. Cette initiative entre dans le cadre du programme commun PAWAS (PhilJohn Academy-Allafrica Women’s Agenda Scholarship) qui vise à favoriser l’éclosion des femmes en Afrique.

Cette formation a pour objectif non seulement de favoriser le leadership féminin et l’inclusion numérique de la femme, mais surtout de décupler les opportunités dans la recherche d’emploi et favoriser l’entrepreneuriat. Elle va bénéficier à des jeunes femmes du Bénin, du Burundi, du Cameroun, du Congo, de la RDC, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Tchad, du Togo, du Burkina Faso, du Gabon, de la Mauritanie, du Nigeria, des Comores, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti et de la Guinée.

À travers leur partenariat, AllAfrica Women’s Agenda et PhilJohn Academy s’engagent à œuvrer pour une formation de qualité et totalement gratuite afin de faciliter l’intégration et l’autonomisation des femmes dans des secteurs à fort potentiel. Ce qui sonne comme une réponse à la lancinante question de l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes en Afrique.

Les deux entités veulent ainsi permettre aux jeunes africaines d’acquérir des compétences supplémentaires pour mieux évoluer vers le métier de leur rêve ou dans leur future carrière professionnelle. « Permettre aux femmes de jouer leur rôle dans le développement socioéconomique de l’Afrique passe nécessairement par le renforcement de capacité et la mise à niveau des jeunes filles qui vont incarner le leadership féminin de demain. Il faut, dès à présent, les encadrer et les orienter pour les aider à mettre en forme leurs idées de projets. Ce qui peut constituer une solution face à la question de l’insertion des jeunes qui touche tous les pays africains  », affirme Mariama Ba, directrice régionale Afrique francophone de AllAfrica Global Media, initiatrice de AllAfrica Women’s Agenda.

Dans la même dynamique, affirme Davida Doumtsop, chief Academy Officer de Philjohn Academy, « la connaissance est la clé de la compétence et cela passe au préalable par une bonne formation. D’où le programme PAWAS qui vient en appui  à la jeune femme africaine afin de lui transmettre les connaissances, les aptitudes nécessaires qui lui permettront  d’intégrer aisément le monde de l’emploi ou celui de l’entrepreneuriat pour le développement durable de l’Afrique ».

Initiée en mars 2015, AllAfrica Women’s Agenda traduit la vision du groupe AllAfrica Global Media qui prône l’intégration d’une approche transversale de la question du genre dans les stratégies de développement. Quant à Philjohn Academy, elle est la toute première entité spécialisée dans les formations data au Cameroun, avec pour cible principale les jeunes africains et Camerounais en particulier.

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *