Search
mercredi 21 août 2019
  • :
  • :

La Fondation Merck s’associe à la Première Dame pour renforcer les capacités des médias locaux sur l’infertilité

Ce lundi 27 mai 2019, la Fondation Merck, branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, a organisé sa première « Formation des Médias sur la Santé », à Monrovia, au Libéria, en partenariat avec Clar Marie Weah (Première Dame et Ambassadrice de « Merck Plus Qu’une Mère ») pour briser la stigmatisation autour de l’infertilité au Libéria et dans le reste de l’Afrique. 

Le programme de formation fait partie du programme de sensibilisation communautaire de « Merck Plus Qu’une Mère » et a été organisé pour la première fois au Libéria à l’intention des représentants des médias locaux et des étudiants en journalisme. « Nous nous félicitons de cette initiative importante de la Fondation Merck dans notre pays. Les médias, s’ils sont bien guidés, peuvent entraîner un énorme changement dans le scénario actuel où les femmes sont les seules à être blâmer pour l’infertilité. La stigmatisation autour de l’infertilité doit être éliminée », a déclaré madame Clar Weah.

Rasha Kelej, directrice générale de la Fondation Merck et de « Merck Plus Qu’une Mère » a relevé l’importance des médias dans le changement des comportements. « Je suis ravi d’initier cette session de formation importante car je suis fermement convaincu que les médias jouent un rôle important pour inciter notre société à créer un changement culturel. Ils ont la capacité et l’habilité de briser la stigmatisation autour de l’infertilité dans la communauté », a-t-elle déclaré.

La formation a été dispensée par des professionnels des médias et des experts en infertilité. Des journalistes (presse écrite, télévision, radio et en ligne) et des étudiants en journalisme ont assisté à la réunion. Tous ont eu la possibilité de rencontrer des experts, de se mettre en réseau et de travailler ensemble pour éradiquer la stigmatisation liée à l’infertilité au Libéria et dans le reste de l’Afrique.

Le programme s’est focalisé sur les normes internationales et l’éthique des médias afin d’assurer le reportage sur des questions sensibles telles que l’infertilité en Afrique. Il a été conçu pour aider les journalistes à comprendre les problèmes d’infertilité dans les communautés africaines et à apprendre les meilleures pratiques médiatiques pour couvrir ces sujets.




Laisser un commentaire