Search
vendredi 7 août 2020
  • :
  • :

Gambie : Manifestation pour le retour de l’ex-président Jammeh et réaction du gouvernement

Des milliers de Gambiens ont manifesté, jeudi 16 janvier, pour demander le retour de Yahya Jammeh. L’ex-président est en exile en Guinée-Équatoriale depuis janvier 2017. Les supporters de Yahya Jammeh ne veulent rien entendre des accusations de crimes qui pèsent sur lui. Certains parlent de propagande orchestrée contre l’ancien président. La manifestation a rassemblé quelques milliers de personnes.

L’ancien parti présidentiel, APRC, exige le respect d’un accord conclu avec l’ONU, la CEDEAO et l’Union Africaine. Cet accord garantit à Yahya Jammeh le droit revenir en Gambie avec le statut de citoyen et d’ancien président.

La réaction des autorités gouvernementales n’a pas tardé. « Si l’ancien président Yahya Jammeh décidait de revenir en Gambie, il serait immédiatement arrêté et poursuivi pour des faits très graves. Il devra répondre des crimes dont il est accusé comme n’importe quel citoyen poursuivi dans ce pays », a déclaré le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou.

De quoi rassurer des victimes qui désespèrent d’obtenir un jour réparation des tords que leur a causé le régime de Yahya Jammeh. Le ministre gambien de la Justice leur a également adressé un message de confiance alors que s’ouvre la nouvelle session des auditions de la Commission vérité et réconciliation. « Les criminels qui seront identifiés par la Commission vérité seront poursuivis avec la plus grande rigueur par la Justice. Ces crimes seront jugés avec la plus grande sévérité et je promets aux victimes que ce n’est plus qu’une question de temps », a promis Abubacarr Tambadou.

Malgré ce message d’apaisement, les victimes de l’ex-régime veulent accentuer la pression sur le gouvernement. Elles appellent à manifester ce 23 janvier.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish