Search
lundi 8 mars 2021
  • :
  • :

4 militaires tués dans une mission au Mali

Les dégâts de l’attaque contre le convoi des soldats ivoiriens de la MINUSMA

Quatre Casques bleus ivoiriens de la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA) ont été tués mercredi 13 janvier dans une attaque contre leur convoi. « Aux environs de 12h30, un détachement de Casques bleus ivoiriens de Minusma a été l’objet d’une attaque de groupe armé terroriste à environ 95 kilomètres au sud de Tombouctou. Celle-ci a consisté en l’emploi d’un engin explosif improvisé (IED), au contact duquel un des véhicules blindés a explosé, et de tirs directs », a déclaré le chef d’état-major général ivoirien, Lassina Doumbia.

Un autre soldat de la paix blessé dans cette attaque imputée aux djihadistes a succombé à ses blessures lors de son évacuation vers le Sénégal. Ce qui porte à 4 le nombre de militaires ivoiriens tués. La Côte d’Ivoire contribue à la MINUSMA avec un bataillon de 816 hommes. Cette mission de maintien de la paix est forte de 15.000 hommes et femmes, dont environ 12.000 militaires.

L’attaque qui a coûté la vie aux 4 soldats ivoiriens est survenue le jour d’une réunion trimestrielle du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Mali et sur l’effort de paix dans ce pays pris dans la tourmente depuis des années. Dans son dernier rapport, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se disait préoccupé par la dégradation de la situation sécuritaire.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish