Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

Près de 400 élèves enlevés puis relâchés par leurs ravisseurs

Le groupe terroriste Boko Haram a diffusé une vidéo montrant des dizaines de jeunes garçons, dont un explique qu’il fait partie des lycéens enlevés à Kankara

Dans la soirée de vendredi 11 décembre, des individus ont attaqué un établissement d’enseignement secondaire à Kankara (État de Katsina), dans le Nord-Ouest du Nigéria, enlevant plusieurs centaines d’élèves, selon des témoignages d’habitants. « Des hommes armés sont arrivés à moto en tirant par intermittence et ont tenté d’entrer dans l’école gouvernementale à Kankara », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police de l’État, Isa Gambo. Les policiers les ont repoussés avec l’aide de l’armée au terme d’une fusillade d’une heure et demie, a ajouté le porte-parole. « Les ravisseurs ont affronté le personnel de sécurité. Pendant ce temps, un autre groupe est entré dans l’école et a enlevé plusieurs élèves », a affirmé Nura Abdullahi, estimant prématuré d’en évaluer le nombre. « Nous sommes encore en train de faire l’appel pour établir s’il manque des élèves », a-t-il ajouté, avant d’indiquer que quelque 200 d’entre eux, qui avaient pris la fuite, étaient rentrés samedi matin.

Près d’une semaine après le rapt revendiqué par le groupe terroriste Boko Haram, 344 élèves ont été relâchés puis remis aux forces de sécurité gouvernementales. C’est ce qu’a annoncé, jeudi 17 décembre, le gouverneur de l’État.

Les enlèvements, un fléau dans le pays

Des bandes armées sèment la terreur depuis plusieurs années dans les zones rurales du Centre et du Nord. En août, des hommes armés avaient enlevé en pleine classe une enseignante avec plusieurs de ses élèves dans l’État de Kaduna. Les otages avaient ensuite été relâchés.

L’enlèvement des élèves de Kankara ravive le souvenir de l’attaque de Chibok, dans la nuit du 14 avril 2014, où 276 lycéennes avaient été kidnappées. Ou encore celui du 19 février 2018 dans un collège de Dapchi, dans l’État de Yobe. À ce jour, une centaine de ces filles sont toujours portées disparues.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish