Search
mercredi 21 avril 2021
  • :
  • :

Mort du Premier ministre Hamed Bakayoko

Le Premier ministre ivoirien, 56 ans, s’est éteint dans un hôpital allemand, ce mercredi 10 mars. « Notre pays est en deuil. J’ai l’immense douleur de vous annoncer le décès du Premier Ministre, Hamed Bakayoko », a déclaré le président Alassane Ouattara. Celui qui était aussi ministre de la Défense est mort du cancer du foie. Hamed Bakayoko avait été transféré au Centre hospitalier de Fribourg en Allemagne pour poursuivre des soins.   

Le maire d’Abobo (une des communes d’Abidjan) était un rassembleur. Il prônait le dialogue avec l’Opposition ivoirienne, notamment après la Présidentielle mouvementée d’octobre 2020. Le défunt Premier ministre était également un fidèle collaborateur du président Ouattara, auprès de qui il s’était engagé au début des années 1990 quand le futur chef de l’État était alors Premier ministre. Son engagement lui vaudra quelques mois de prison en 1993 en tant que patron du journal Le Patriote, très favorable à Alassane Ouattara.

Sous les couleurs du Rassemblement des Républicains (RDR), Hamed Bakayoko est nommé ministre des Nouvelles technologies en 2003 au sein du gouvernement d’union nationale. En 2011, quand Alassane Ouattara accède au pouvoir, il est propulsé au poste de ministre de l’Intérieur pour devenir, quelques années plus tard, ministre de la Défense. À la mort d’Amadou Gon Coulibaly en juillet 2020, il hérite du poste de Premier ministre.

Hamed Bakayoko avait quitté la Côte d’Ivoire en plein processus électoral, avant la tenue des élections législatives du samedi 6 mars. Il a été réélu député à Séguéla (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire).

FOFYE AKIMBONI 




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish