Search
samedi 19 septembre 2020
  • :
  • :

Gambie : Limogeage du chef d’état-major des armées

Le chef d’état-major des armées, le Général Masanneh Kinteh, a été limogé annonce un communiqué de la présidence de la République. « Le président Barrow, dans l’exercice des pouvoirs qui lui sont conférés par la Constitution, a relevé Kinteh de ses fonctions de chef d’état-major des armées gambiennes à compter du 5 mars 2020 », informe le communiqué. Le chef militaire a été remplacé par son adjoint, le Général de division Yakuba Drammeh.

Masanneh Kinteh, 51 ans, a été nommé par le président Adama Barrow à la tête de l’armée en février 2017. Son limogeage intervient dans un contexte de rumeurs sur le départ de soldats de l’armée gambienne, apparemment en raison de leur moral bas et de leur mécontentement quant à leurs conditions de travail.

Selon un rapport publié la semaine dernière, des militaires gambiens ont quitté l’armée en masse, bien que cela ait été démenti par la suite par un porte-parole de la grande muette. Les réformes du secteur de la sécurité visant à améliorer l’armée et les autres forces seraient en bonne voie.

Le mois dernier, un comité restreint de l’Assemblée nationale a effectué une tournée nationale dans les casernes et les avant-postes de l’armée et de la police. Une source proche des députés a déclaré que les membres de la commission ont constaté des « cas graves de négligence » des soldats, dont deux d’entre eux ont été privés de mobilité et de primes de risque.

Le nouveau chef d’état-major était général de division sous Jammeh mais a été licencié et arrêté pour son implication présumée dans un coup d’État avorté. Yakuba Drammeh a par la suite été innocenté et finalement réintégré en 2009, avant d’être nommé ambassadeur en Turquie. Il a également été Consul général de Gambie à New York.

Source : Agence de presse africaine




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish