Search
jeudi 9 avril 2020
  • :
  • :

La Mauritanie expulse 15 touristes italiens

Des touristes italiens ont été expulsés de la Mauritanie après avoir tenté d’échapper au confinement imposé contre le nouveau coronavirus. Les 15 touristes étaient arrivés à Nouakchott le 29 février 2020 pour un voyage qui devait les conduire à Atar, dans le Nord, l’une des régions les plus touristiques du pays, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Abdelkader Ould Ahmed.

Les autorités mauritaniennes ont décidé d’imposer une période de confinement aux voyageurs en provenance de pays considérés à risque pour le Covid-19, dont l’Italie, qui figure parmi les pays les plus touchés au monde par l’épidémie. Plus d’une centaine de personnes contaminées y sont mortes et plus de 3.000 cas y ont été dénombrés.

Les touristes ont passé la nuit dans un hôtel de Nouakchott en attendant d’être placés en confinement, a poursuivi le porte-parole. « Ils ont commis l’erreur de chercher à se soustraire aux conditions qu’impose le plan de santé mauritanien pour le coronavirus en quittant en cachette leur hôtel pour Atar », a indiqué Abdelkader Ould Ahmed. Ajoutant que  « les 15 Italiens ont été rattrapés à 90 km de Nouakchott et ramenés à l’aéroport, d’où ils ont été réacheminés vers leurs pays, dimanche, via le Maroc ». Le ministère italien des Affaires étrangères a confirmé que ses 15 citoyens étaient tous rentrés au pays.

Le porte-parole du ministère mauritanien a indiqué que les autorités appliquaient le principe du risque zéro et que ces règles de confinement valaient pour « tous les voyageurs en provenance de zones à risques, sans distinction aucune ». Selon Abdelkader Ould Ahmed, « Cette rigueur est payante » puisque aucun cas de personne porteuse du virus n’a été décelé jusqu’alors.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish