Search
jeudi 13 août 2020
  • :
  • :

Côte d’Ivoire: Démission surprise du vice-président

Ce qui était un bruit de couloir s’est finalement confirmé ce lundi 13 juillet. Le vice-président Kablan Duncan Daniel a démissionné de son poste pour des raisons de « convenance personnelle ». La décision avait été prise depuis le 27 février dernier, précise un communiqué de la Présidence ivoirienne. Ce départ intervient à moins de 4 mois de l’élection présidentielle.

La démission de Daniel Kablan Duncan, en pleine période de deuil du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly mort d’une crise cardiaque, brouille encore un peu plus le jeu politique et accentue les turbulences au sommet de l’État. Le timing de l’annonce de cette démission est curieux. La démission date du 27 février, bien avant que Alassane Ouattara n’annonce qu’il n’allait pas se présenter à la Présidentielle d’octobre 2020 pour un 3e mandat. « Pourquoi donc se précipiter pour annoncer la démission du vice-président en pleine période de deuil ? », s’interrogent des observateurs.

Dans les couloirs du Palais présidentiel d’Abidjan, on murmure que monsieur Duncan aurait aussi eu des velléités de se présenter à l’élection. Mais le motif avancé, « convenance personnelle », ne dit rien sur les vraies raisons de la brouille.

Daniel Kablan Duncan est depuis longtemps un poids lourd du pouvoir. Ministre des Affaires étrangères (2011-2012) puis Premier ministre avec le portefeuille de l’Économie (2012-2017), il est devenu en janvier 2017 le premier vice-président de l’histoire de Côte d’Ivoire, poste créé avec la nouvelle Constitution de 2016.

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish