Search
jeudi 2 avril 2020
  • :
  • :

La fronde anti-Weah continue au Libéria

Des centaines de Libériens se sont réunis à Monrovia, ce lundi 6 janvier, pour demander au président George Weah de prendre des mesures décisives pour améliorer l’économie. S’ils étaient déjà nombreux le matin, la foule des manifestants a encore grossi au fil des heures. En parallèle, des dizaines de policiers anti-émeutes ont été déployés dans la capitale, bien que la protestation soit restée calme. Les routes étaient désertes et de nombreux fonctionnaires sont restés chez eux.

Les manifestants veulent que le président renvoie toute son équipe économique, a déclaré Henry Costa, l’organisateur de la manifestation et leader du groupe qui mène la contestation. « Ils ont eu des résultats lamentables et ont créé une situation économique qui s’aggrave encore », a-t-il déclaré au journaliste d’Associated Press.

C’est la deuxième manifestation de masse contre la politique économique du président en moins d’un an. En juin, les manifestants avaient demandé à au président des comptes sur les 25 millions de dollars que son gouvernement avait retirés à la hâte du compte de la Réserve fédérale à New York, en 2018, pour les injecter dans l’économie. Un groupe de travail présidentiel mis en place pour enquêter sur ces fonds avait par la suite découvert des différences entre les propos tenus et les affectations réelles des sommes.

Depuis l’arrivée au pouvoir de George Weah il y a 2 ans, l’économie libérienne connaît un tel déclin que les banques ne peuvent plus assurer les retraits de dépôts, que les salaires sont en retard et que les prix des produits de base sont montés en flèche. Devant les distributeurs automatiques, les files d’attente sont longues ; et pour accéder aux guichets, les déposants qui veulent obtenir de l’argent liquide doivent affronter les agents de sécurité des banques.

Source : lemonde.fr




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish