Search
lundi 1 juin 2020
  • :
  • :

La coopération entre la Côte d’Ivoire et le Japon matérialisée par un nouvel échangeur à Abidjan

Belle ambiance ce lundi 16 décembre du côté de Treichville, carrefour Solibra. Jour de mise en service de l’échangeur de l’ « Amitié ivoiro-japonaise ». Composé de 2 ponts en béton de type fly-over, dont un permettant d’enjamber le carrefour en venant du pont Général De Gaulle en direction de l’aéroport, l’échangeur a été co-financé à hauteur de 32,5 milliards de francs CFA par la coopération japonaise et l’État ivoirien. Avec l’apport du Japon sous forme de don.

Cette belle infrastructure dont les travaux ont duré 36 mois devrait en principe améliorer la fluidité du trafic par la décongestion des boulevards Giscard d’Estaing et De Gaulle qui connaissent une intercession au niveau du carrefour. Automobilistes et autres usagers devraient bénéficier d’un gain de temps à travers la réduction de la durée de passage de 4 minutes à 19 secondes à ce point névralgique de la métropole économique ivoirienne.

Pour le président ivoirien, Alassane Ouattara, l’édifice s’inscrit dans le schéma directeur d’urbanisme pour l’amélioration de la mobilité urbaine à Abidjan. « Ce projet est la preuve tangible de l’avancée de la Côte d’Ivoire », s’est-il réjoui. Et de souligner que « le défi est immense et les enjeux sont nombreux, mais aucune région ne restera en marge ».

Le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire, Ishida Tatsunori, a rappelé que le financement de l’échangeur a été officiellement annoncé lors de la venue à Abidjan du Premier ministre Abé Shinzo en janvier 2014. Et c’est le tout premier projet marquant la reprise de l’aide financière de grande envergure du Japon en faveur de la Côte d’Ivoire. Aide qui avait été suspendue en raison des années de crises de la 2ème puissance économique d’Afrique de l’Ouest.

L’infrastructure routière connaîtra une deuxième phase d’aménagement. Elle va consister en l’ajout d’un niveau supérieur dénommé « troisième bras de l’échangeur ». Ce second financement de 25 milliards de francs CFA va faciliter la traversée du carrefour et réduire la congestion entre le Plateau (centre des affaires) et l’Aéroport.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish