Search
mercredi 12 août 2020
  • :
  • :

Des centaines de défections au sein de l’armée

Depuis quelques mois, plusieurs militaires nigérians dénoncent ouvertement le manque d’équipement, des salaires trop bas, ou encore la corruption des officiers supérieurs. Une certaine démotivation serait donc à l’origine du départ d’au moins 380 hommes en uniformes. La gestion des opérations contre les groupes djihadistes comme Boko Haram est l’autre raison de leur colère. Dans une vidéo virale le mois dernier, un soldat de première classe tire à boulets rouges sur Tukur Buratai, le chef d’état-major nigérian. Le soldat le tient pour responsable des attaques incessantes contre les convois militaires. Rien que ce mois-ci, au moins 45 fantassins sont morts dans 3 attaques terroristes dans le Nord-est du pays.

Conséquence directe : certains bataillons sont minés par l’indiscipline. Plusieurs cas de désertions ou de mutinerie ont été rapportés ces dernières années. Les parlementaires nigérians s’en inquiètent. Ils craignent une menace pour la sécurité intérieure du pays.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish