Search
mardi 19 janvier 2021
  • :
  • :

Changement dans la continuité

Une page se tourne à la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Après 42 ans au sein de l’institution, le Béninois Christian Adovelande a laissé la place à son compatriote Serge Ekue, désigné mi-août pour lui succéder. Un changement dans la continuité, puisque Serge Ekue était, depuis mai 2020, conseiller spécial du président Adovelande depuis près de 10 ans. Le conseiller avait pour principale mission de finaliser le Plan stratégique 2021-2025, que le nouveau président aura donc en charge de mettre en œuvre, ainsi que de superviser les stratégies de mobilisation des ressources financières de la Banque.

Une cérémonie de passation de pouvoir s’est déroulée le 28 août, au siège de la BOAD à Lomé, en présence notamment de Sani Yaya, ministre des Finances du Togo, et président en exercice du Conseil des ministres de l’UMOA (Union monétaire ouest-africaine). Serge Ekue, 54 ans, est nommé pour un mandat de 6 ans.

Expert reconnu des marchés de capitaux, le Béninois dirigeait depuis 2016 les activités de la Banque de financement et d’investissement (BFI) de Natixis pour le Royaume-Uni, à Londres. Responsabilité qu’il cumulait avec celle de la direction des Solutions de marchés pour l’Europe et la région MENA (Moyen-Orient et Afrique).

Serge Ekue cumule ainsi plus de 20 années d’expérience en Finance internationale, financements structurés et de marchés, pour avoir exercé ces larges responsabilités dans le monde entier. Il est détenteur de l’Exécutive MBA d’HEC Paris, d’un DESS Banques-Finances de Paris V, du diplôme de l’institut d’Études Politiques de Bordeaux.

La BOAD compte pour principaux actionnaires les pays de l’UEMOA ainsi que la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Elle compte également, parmi ses actionnaires de second rang, la France, KFW (Allemagne), la Banque européenne de développement (BERD), la Banque africaine de développement (BAD), Eximbank (Inde), la Belgique, la Chine, et le Maroc.

Sous le mandat de Christian Adovelande, l’institution a accompagné plus de 1.200 projets pour le compte des pays membres et des entreprises du secteur privé de l’UEMOA pour un montant total de 5.817,8 milliards de francs CFA.




Laisser un commentaire

Arabic Arabic English English French French Portuguese Portuguese Spanish Spanish